10/06/2014

Ossama Mohammed, réalisateur syrien

« Le cinéma est le royaume dans lequel on peut se libérer des clichés et des normes »

Evènements et festivals, Syrie

Euromed Audiovisuel a rencontré le réalisateur syrien Ossama Mohammed à Cannes, où son documentaire Eau argentée, Syrie autoportrait, coréalisé par Simav Bedrixan, a été projeté en Séance Spéciale.

Il parle du cinéma dans une période de moments tragiques et non-conventionnels :

« Le cinéma est en train d’exploser. Tout le monde filme. La Syrie filme et projette elle-même, elle célèbre la liberté et partage la tragédie. C’est une fontaine d’images… J’admire ces gens. Je pense vraiment qu’ils sont co-auteurs d’un film syrien, comme moi et Simav. Ça appartient au cinéma pur, bien plus qu’une proposition de faire un film standard, dans une forme standard, à propos d’un moment non-standard. »

« Le cinéma est le royaume dans lequel on peut se libérer des clichés et des normes. C’est toujours un moyen de sauver notre humanité, de protéger notre humanité. »

Interview en anglais

partagez cet article par email imprimer cette page