30/05/2013

Panorama sud méditerranéen au festival du film documentaire Millenium

Les documentaires soutenus par Euromed Audiovisuel seront à l'affiche, du 31 mai au 9 juin

Evènements et festivals, Activités du programme

Panorama sud méditerranéen au festival du film documentaire Millenium

Avec le soutien du Programme Euromed Audiovisuel de l'Union européenne, le Festival international du film documentaire Millénium présente un panorama des meilleurs documentaires sud méditerranéens, dont plusieurs ont été développés dans le cadre des projets financés par Euromed Audiovisuel.

Venez y découvrir des images rares et inédites sur l’ère révolutionnaire que traversent les peuples du sud de la Méditerranée et plongez-vous par la même occasion dans le cours de leur vie quotidienne. 

 

Femme camera.jpgAu programme du festival, il y a tout d’abord La femme à la caméra de la marocaine Karima Zoubir. Le film suit Khadija, une jeune marocaine divorcée qui est fermement décidée à travailler comme camerawoman lors de mariages, malgré les réticences de sa famille. (Vendôme, 4/6/2013 à 16h00. En présence de la réalisatrice.)

Karima Zoubir a reçu une formation en marketing et techniques de vente et a pu finaliser le financement de son film grâce au projet de formation ACCESS to markets in the Digital Era financé par le Programme Euromed Audiovisuel.

Le réalisateur Mahdi Fleifel a grandi à Ain al-Hilweh, le camp de réfugiés palestinien au Sud-Liban. Il y retourne pour tourner un film. Sa famille, ses amis, les conflits quotidiens ainsi que l’histoire d’Abu Eyad, un ami d’enfance, sont dépeints avec délicatesse et humour. Son film A World Not Ours est une coproduction entre le Liban, le Danemark et le Royaume-Uni. (Vendôme, 5/6/2013 à 10h30 et à 17h00.)

A World Not Ours a été développé au sein de DOCmed, une initiative du Programme Euromed Audiovisuel qui forme des professionnels aux techniques documentaires, en leur fournissant les clés pour financer et mieux gérer leur projet et accéder aux marches internationaux.

Dolphin Boy.jpgYonatan Nir & Dani Menkin, deux Israéliens, présentent Dolphin Boy, l'histoire de Morad, un adolescent arabe israélien, qui après une violente agression suit une thérapie avec les dauphins en bord de mer. Peu à peu, au contact de ces animaux, Morad se remet à parler après des mois de silence. (Vendôme, 8/6/2013 à 21h15. En présence de Yonatan Nir.)

Avec le film On the Way to School, le réalisateur Orhan Eskikoy raconte l’histoire d’un professeur turc qui est chargé d’enseigner le turc à des enfants kurdes. Ne parlant pas la même langue, ils vont affronter d’importants problèmes de communication. (Centre culturel turc, 6/6/2013 à 18h30.)

Dolphin Boy et On the Way to School ont été développés au sein du projet de formation Greenhouse, également soutenu par Euromed Audiovisuel, qui aide les réalisateurs à finaliser leurs scenarii, à trouver des partenaires financiers et des coproducteurs étrangers.

Au programme également Words of Witness, une production égyptienne réalisée par Mai Iskander. Son documentaire présente Heba, 22 ans, journaliste qui défie les normes culturelles et les attentes familiales en parcourant les rues pour rendre compte d’une Égypte bouleversée. (Vendôme, 8/6/2013 à 10h30.)

Maudit soit le phosphate du tunisien Sami Tlili remonte aux sources de la révolution tunisienne, un sit-in organisé par un groupe de jeunes chômeurs à Redeyef, qui donna lieu à six mois de dissidence civile. (Vendôme, 7/6/2013 à 15h30.)

c'etait mieux demainHinde Boujemaa, tunisienne également, sera présente avec son film C'était mieux demain ou l'histoire de la vie d'Aida, qui bascule en même temps que la Tunisie du 14 janvier, événement porteur d'espoirs. Le film poursuit un parcours atypique de femme effrontée et rejetée, dans cet intense moment qu’est la révolution d’un pays. (Vendôme, 2/6/2013 à 16h15 et 6/6/2013 à 17h45. En présence de la réalisatrice.)

Le festival Millenium organisera également la deuxième édition des « Web-doc Meetings », un atelier sur les nouvelles formes d’écriture pour le web. Cinq auteurs présenteront leur projet de web documentaire lors d’une séance publique de pitching le 2 juin. Deux participants du programme Dia Sud Med financé par Euromed Audiovisuel, en provenance du Maroc et du Liban, ont été retenus. Ils pitcheront leurs projets cross média et y recevront les avis et les conseils de créateurs, de producteurs et de distributeurs.

Dia Sud Med est un réseau de trois écoles basées au Maroc, en Tunisie et au Liban. Au cours des deux dernières années, ces écoles ont développé un cours de formation unique en son genre en création, développement et financement de web-documentaires et projets cross média. Plus de 100 jeunes professionnels ont été formés et ont pu développer leurs projets cross média ou documentaires interactifs. 

 

 
Pour plus d'informations sur le festival et les dates de projection, veuillez cliquer ici.

partagez cet article par email imprimer cette page